Vous vous perdez dans la jungle des offres et les comparateurs vous embrouillent ? Posez vos questions à un conseiller disponible et compétent :

Être Rappelé



Le dimanche 8 septembre 2019, le gouvernement annonce un nouveau mécanisme concernant le service d’accompagnement pour la rénovation énergétique (SARE) qui sera en activité dès le 1er janvier 2020.

 

Pour se lutter contre les passoires thermiques qui présentent un problème qui touche plus d’un Français sur 5, le gouvernement a déterminé des aides « 200 millions d’euros » pour les ménages des travaux d’isolation et de rénovation.

 

Selon Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, la rénovation « est un enjeu central, parce que les bâtiments mal isolés concernent 4 millions de ménages modestes » et « c’est aussi un enjeu climatique, car le secteur du bâtiment concentre 25% de nos émissions de CO2 », ajoute-t-elle.   


Les travaux de rénovation énergétique permettent de faire des économies d’énergie et sont considérés l’un des meilleurs moyens pour baisser sa facture d’électricité.


Une meilleure isolation permettra de gagner en confort thermique et aussi en confort harmonique, un dispositif de gain pour les Français et notre planète.

 

Afin d’avoir d’aide, les Français peuvent aussi profiter d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) mais, à voir est-ce que ça sera possible ou bien le dernier concerne au premier lieu les ménages les plus modestes.